Die Hasadeure

Félix Verry, violon Renaissance

Rui Staehelin, luth, théorbe et chant

Après avoir longtemps joué ensemble à l'occasion de nombreuses jam sessions et autres performances spontanées, Félix Verry (violon Renaissance) et Rui Staehelin (luth, théorbe et chant), tous deux diplômés de la Schola Cantorum de Bâle, ont récemment décidé de s'établir en tant que groupe fixe en choisissant le nom Die Hasadeure, mot français passé dans le vocabulaire allemand qui symbolise à la fois la double nationalité du duo (franco-suisse) et sa signification : une personne
qui aime prendre des risques sans se soucier du danger... Spécialisés dans la pratique de l'improvisation dans la musique de la fin de la Renaissance et du début de la période baroque, le duo la pratique sous toutes ses formes : grounds, diminutions sur des modèles vocaux et instrumentaux, danses, fantaisies et ricercars de forme libre et accompagnement de pièces vocales. Leur approche de cette pratique combine imagination et spontanéité ainsi qu'une étude approfondie des différentes sources historiques.