La nouvelle génération

19/11/2017

16h

Théâtre de Vanves

6 €

BrEnter to BaRock

 Anastasia Vledouts-Chernova traverso, Doriane Leau clavecin, Gauthier Broutin, violoncelle baroque

Oeuvres de Händel, Geminiani, Barsanti

Estime artistique, entreprises intéressantes, position stable – nombreux sont les raisons qui mènent les musiciens à Londres au XVIIIème siècle. L’Angleterre est un pays accueillant les talents : notamment, Georg Friedrich Händel et Francesco Saverio Geminiani qui se sont rencontrés à Londres en 1715. Lors de sa tournée en tant que violoniste virtuose, Geminiani fut accompagné par Händel à son concert donné à la cour. La gloire de Geminiani le précéda en partie grâce aux échos diffusés par son ami, également virtuose italien, flûtiste Francesco Barsanti, installé à Londres quelque temps avant.

Nous avons construit un programme à la croisée de ces trois compositeurs, contemporains exacts ; un programme basé sur la réflexion, la virtuosité, mélangeant trois timbres différents – celui de la flûte, du clavecin et du violoncelle – mais qui préserve une homogénéité de lieu et du moment historique.


De l'Errance à l’Espérance

Clémence Bourgeois  traverso et flûte ancienne, Laurie Bourgeois violon ancien, Oda Ropion violoncelle baroque, Leïla Lisiack violoncello da spalla, Adrienne Martin clavecin
 
Œuvres de Goudimel, Haendel, Vivaldi, Desmarest
 
De l'errance à l'espérance, du refus de se soumettre au mal qui ronge, à la quête d'un ailleurs, voici l'exil raconté ou vécu par nos compositeurs.
Leur goût immodéré pour l'expression des mouvements de l'âme et leurs pérégrinations à travers une Europe bigarrée créent un entrelacs de cultures qui nous offre ici des oeuvres à la sensibilité accrue et nourrie de tous ces mondes singuliers.

Vice versa

Ensemble Duo Luo

Quand les anglais se prennent pour des italiens...et vice versa !

Marie-Domitille Murez harpe triple, Louise Bouedo-Mallet viole de gambe

Œuvres de Hume, Mayone, Bassano, Coperario, Trabaci, Ferrasbosco

Italie, XVIème : les meurtrières médiévales se sont ouvertes en de grandes fenêtres renaissantes, et de ces ouvertures, la musique se libère et voyage...Pour un exil d'un temps ou d'une vie, le courant humaniste emmène musique et musiciens vers d’autres cours, et notamment en Angleterre. Outre manche, l’influence italienne est ambiguë, entre hostilité et profonde attirance pour ce pays, l’élite anglaise voyage vers l’Italie pour parfaire son éducation musicale. De ces échanges naît une musique métissée, extraordinairement riche, quelque part entre l’Italie, et l’Angleterre...
A travers des pièces écrites pour leurs instruments, mais aussi des transcriptions inédites, DuoLuo vous propose un programme autour de deux figures musicales témoignant de l'inter-influence entre Italie et Angleterre à la fin du XVIIème et au début du XVIIème siècle : Giovanni Coperario et Alfonso Ferrabosco II. Le premier naît anglais et italianise son nom, le second est d’origine italienne mais vit en Angleterre. Les œuvres de ces deux compositeurs se mêleront à des pièces contrastées, mettant en regard les styles italiens et anglais.