Appel à communication

Colloque | samedi 18 novembre 2017

Téléchargez l'appel à communication en pdf

Créées en 2011, les Journées de musiques anciennes de Vanves proposent, pendant trois jours, 20 concerts, 60 artistes, le plus grand salon de lutherie d’Europe, un concours international de jeunes talents et un colloque de musicologie. Le festival est devenu une manifestation majeure pour les musiques du Moyen Âge au Baroque. Il a pour vocation de rendre les musiques anciennes accessibles au grand public, et de partager savoir-faire et connaissances scientifiques.
Le colloque rassemble des intervenants issus de différents domaines : lutherie, interprétation, musicologie, sciences humaines… Dans le prolongement du festival, l’édition 2017 du colloque est placée sous le thème de l’exil.

Arrachement à la terre natale, l’exil est une rupture, un séjour contraint loin de ses racines. L’implantation forcée dans un ailleurs génère des souffrances : drames humains, séparations, absences, nostalgie, dénuement matériel et affectif, crainte de la perte de mémoire et d’identité. Pour autant, le dialogue possible entre les origines et la culture d’accueil permet souvent de dépasser ces tragédies pour en faire une source d’inspiration créatrice.

Comment se décline la part musicale que les hommes emportent avec eux ? Comment la création musicale, suscitée par les migrations, l’exil et les diasporas, en garde la trace et en transmet la mémoire ? Comment la musique ancienne témoigne-t-elle de ces exils, et comment les musiciens, facteurs et musicologues d'aujourd'hui les perçoivent-ils ?

Les propositions de communication pourront s’inscrire, sans s’y restreindre, dans les champs de réflexion suivants :
Musiques et récits de l’exil : chants, répertoires, sources, instruments témoignant de l’expérience de l’exil ;
Musiques issues des rencontres : métissages, interculturalités résultant de déplacements collectifs ou individuels ;
Vies de musiciens en exil : interprètes, compositeurs, éditeurs, luthiers ;
L’amour de loin : expressions musicales des sentiments et souffrances causés par l’exil ;
Témoignages contemporains : la musique ancienne ici et ailleurs, exil en terre étrange ?

Les résumés d’une page maximum doivent être envoyés à l’adresse info@journees-musiques-anciennes.org au plus tard le 16 septembre 2017. La durée attendue pour chaque intervention ne doit pas excéder 30 minutes, questions comprises. La publication des actes est prévue dans la revue numérique associée aux Journées de musiques anciennes, Polymatheia.