https://journees-musiques-anciennes.org 2

Journées de MusIques AncIennes


vanves
18 > 20 novembre 2016

Les lauréats

Le Jury du 1er Concours international des Journées de musiques anciennes a décerné le 1er prix au consort Brouillamini. Aucun 2ème prix n'a été attribué.

 

Photo-Consort-Brouillamini-Vanves-BD.jpg
Consort Brouillamini

 

Le Consort Brouillamini est une formation atypique réunissant cinq flûtistes à bec issus du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon (CNSMDL). Au cours de ses études, l’ensemble a bénéficié  de l’enseignement de flûtistes à bec de renommée internationale : Pierre Hamon, Pierre Boragno, Peter van Heyghen et a obtenu en 2010 un Master de musique de chambre, mention très bien à l'unanimité avec les félicitations du jury.

S’appuyant sur l’étude des traités anciens, le Consort Brouillamini vise à retrouver une pratique musicale vivante des répertoires des XVIe et XVIIe siècles. C’est également en proposant leurs propres transcriptions de chefs-d’œuvre de la musique baroque et classique que le Consort offre des programmes variés et originaux transportant ainsi l’auditeur dans des paysages sonores inattendus. L’ensemble attache aussi une attention toute particulière au répertoire contemporain et a collaboré en 2009 avec le compositeur lyonnais Jean-Marc Serre qui a composé pour l'ensemble cinq pièces regroupées sous le nom d'« Haïkaï ».

Le Consort a donné plusieurs concerts dans la région Rhône-Alpes : au temple Lanterne (69), dans La saison musicale de l’Auditorium du musée de Grenoble et se produit régulièrement en France : à Nantes, Strasbourg, Paris, au festival des Jeudis Musicaux de Royan (17), au Festival baroque de Tarentaise (73), au festival Sinfonia en Périgord (24), au festival La note envolée (13), au festival Toulouse les Orgues (31), au festival Saoû chante Mozart (26) dans la saison musicale Les concerts d’Anacréon (49), au festival Le printemps des orgues (59) ainsi qu’à l’étranger : Gijón (Espagne), au festival Ecchi Lontani de Cagliari (Sardaigne).

En juillet 2012, le Consort Brouillamini a obtenu le Ier prix ainsi que le prix du public au Ier Concours International de Musique Ancienne de Gijón (Espagne).

Le 14 mars 2015, le Consort Brouillamini était en direct sur France Musique dans l’émission Génération Jeunes Interprètes, présentée par Gaëlle Le Gallic.  

Le Consort a également reçu le prix du public pour la saison musicale 2014/2015 de Musée en musique de Grenoble.

 

Virginie Botty

 

Née en 1985, Virginie Botty fait du piano puis se passionne très rapidement pour la flûte à bec qu’elle étudie au CNR de Douai dans la classe de Pascale Imbert. Elle y obtient en 2004 sa médaille d’or à l’unanimité de flûte à bec ainsi qu’une médaille d’or en musique de chambre et formation musicale.

En 2005, elle entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon dans la classe de Pierre Hamon. Virginie Botty obtient en 2010 son master de flûte à bec mention très bien à l’unanimité avec les félicitations du jury ainsi qu’un master de musique de chambre avec le Consort Brouillamini. Elle se produit régulièrement en concert notamment au sein de l’ensemble Barbaresque (trio flûte à bec, harpe gothique et vièle à archet), avec le Consort Brouillamini (quintette de flûtes à bec), ainsi que dans divers projets orchestraux (OFJ avec Christophe Rousset, Cantates de Bach avec Paul Agnew…) Elle est titualire d’un Master d’enseignement (CA) et se consacre parallèlement à l’enseignement dans diverses écoles de musique en région Rhônes-Alpes.

 

Élise Ferrière

 

Née en 1981, Élise Ferrière débute la flûte à bec à l’âge de sept ans. Après avoir étudié avec Hugo Reyne à Bordeaux puis Claire Michon à Poitiers, elle est admise au CNSMD de Lyon, dans la classe de Pierre Hamon, où elle obtient son Diplôme National d’Études Supérieures mention très bien à l’unanimité en juin 2007. Elle participe à l'Académie d'Ambronay 2006 dans l'opéra Ercole Amante de Francesco Cavalli, sous la direction de Gabriel Garrido. Elle joue régulièrement en musique de chambre avec différents ensembles : l’ensemble Séléné (flûte à bec, violon baroque, harpe triple et théorbe) -1er prix à l'unanimité du Concours de Musique de Chambre avec harpe de Madrid en 2008 (en duo : flûte à bec et harpe), le Consort Brouillamini (5 flûtes à bec) -1er prix du jury ainsi que le prix du public du Concours International de musique ancienne de Gijón 2012, et le duo Tangram (flûte à bec et accordéon). Désireuse de transmettre sa passion, elle est titulaire du Diplôme d’État et enseigne la flûte à bec au CRR de Lyon et au CRC de Meyzieu (69).

Aránzazu Nieto

 

Aránzazu Nieto est née à Madrid en 1987. Elle étudie la flûte à bec avec Fernando Paz au conservatoire de San Lorenzo de El Escorial de Madrid.

En 2006, elle intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse   de Lyon dans la classe de flûte à bec de Pierre Hamon. Elle participe à diverses master-class notamment avec Paul Leenhouts, Michael Schneider… Elle obtient son Master de flûte à bec mention Très Bien en 2011. Aránzazu Nieto joue régulièrement en ensemble. Elle est membre du Consort Brouillamini avec lequel elle a obtenu le Master en musique de chambre mention très bien à l'unanimité avec les félicitations de jury au CNSMD de Lyon en 2010. Actuellement, elle enseigne dans diverses écoles de musique de la région lyonnaise.

 

 

 

Florian Gazagne

 

Florian Gazagne commence la flûte à bec à l'âge de 6 ans à l'école de musique de Castelginest (Haute-Garonne). Il intègre le CNR de Toulouse à 13 ans dans la classe de Pierre Tillous et obtient sa médaille d'or 4 années plus tard. Il entamera par la suite 2 années de perfectionnement dans la classe de Marc Armengaud. Outre l'enseignement de ses professeurs, il rencontre à l'occasion de différents stages et masterclass Frédéric de Roos, Julien Martin, Michael Form, Rachel Brown, Walter Van Hauwe et a l’occasion de se produire sous la direction de Jordi Savall ainsi qu’avec le Poème Harmonique dirigé par Vincent Dumestre. En 2008 il intègre le CNSMD de Lyon dans la classe de Pierre Hamon.  Tout étant passionné de musique allant du Moyen-Âge à l'époque baroque, Florian Gazagne s'intéresse tout particulièrement à la musique contemporaine et à la création. En mars 2011, il joua avec l'Orchestre National de France N'zah une pièce pour grand orchestre de Benjamin Attahir, enregistré pour France Musique. Après avoir obtenu au CRR de Lyon son prix de basson allemand à l'unanimité ainsi que son prix d'harmonie et de contrepoint, il entre dans la classe de basson allemand de Carlo Colombo au CNSMD de Lyon.

Il obtient son Master de flûte à bec en mai 2013 avec la mention Très Bien. Titulaire d’un double DE, il enseigne le basson et la flûte à bec dans la région lyonnaise.

Guillaume Beaulieu

 

Guillaume Beaulieu débute la flûte à bec à l'âge de 10 ans à l'école de musique de Massy dans la classe de Maud Caille.

Après l'obtention de son prix de flûte en 2009 dans la classe de Jean-Pierre Nicolas au CRD de la Vallée de Chevreuse, et de son DEM complet en 2010 avec le prix de musique de chambre, il s'y perfectionne avant d'intégrer en 2011 la classe de Pierre Hamon au CNSM de Lyon.

Son goût pour la musique ancienne le pousse à s'intéresser à d'autres instruments, notamment polyphoniques ; il complète ainsi sa formation en étudiant le clavecin au CRD d'Orsay, ainsi que le théorbe au CNR de Versailles. Cette polyvalence lui permet de se produire, en flûte à bec et en théorbe, avec différents ensembles, et participe régulièrement à des concerts avec la maîtrise du Centre de Musique Baroque de Versailles sous la direction d'Olivier Schneebeli, ou celle de Patrick Cohen-Akenine au Château de Versailles. Il a été sélectionné pour participer aux sessions 2010 et 2012 de l'Orchestre Français des Jeunes Baroque, avec lequel il s'est produit sous la direction de Paul Agnew à l'Opéra Comique de Paris, et au Grand théâtre d'Aix-en-Provence. Il enseigne actuellement la flûte à bec à l'école des arts de Marcoussis.

 

 

 

 

 

email twitter facebook

NEWSLETTER

Restez informés !

SUIVEZ NOUS SUR

VOIR

ECOUTEZ

DECOUVRIR

Polymatheia, les cahiers des Journées de musiques anciennes

disponible gratuitement ici